Les cris des mots

Les mots s’écrivent et s’écrient dans l’univers de l’imaginaire, devenant éternels.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Innocence perdue

Aller en bas 
AuteurMessage
nais



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 21/07/2008
Age : 30
Localisation : 14

MessageSujet: Innocence perdue   Lun 21 Juil - 15:43

« Belinda s'enfonça dans son fauteuil, ferma les paupières et attendit que la cicatrice fleurisse sur sa joue. »

Toutes les nuits, il pénétrait dans cette pièce et le rituel commençait. Elle fermait les yeux pour ne pas voir son visage changer d'expression. Il commençait toujours pas lui baiser la joue. A ce moment Bélinda s'enfermait dans un autre monde. Il l'embrassait, effleurait son corps avec ses mains et lui susurrait à l'oreille, qu'ils étaient unis par le secret originel, qu'il était fier d'elle.
Bélinda connaissait l'histoire par coeur. Elle ne voulait plus l'entendre.
Elle serrait fort les accoudoirs du fauteuil pour s'évader mais son corps n'avait plus la force de résister à cet homme. Elle se sentait si honteuse.
Pour adoucir cette descente aux enfers, elle rêvait au jour ou peut-être elle retrouverait son enfance, son innocence. Elle n'avait pas voulu la quitter. Elle n'avait rien demandé mais il en avait décidé autrement.
Pendant qu'il assouvissait ses désirs, Bélinda avait mal. Mal car elle ne pouvait pas se battre contre lui. Et puis qui s'intéresserait aux tracas d'une petite fille de neuf ans. Elle était petite que pas la taille et son âge car depuis qu'il lui avait brisé son enfance , elle avait compris bien des chose. Elles n'avait plus de rêves. Ils s'étaient envolés.
L'univers enfantin avait fait place à la terreur, l'horreur et la culpabilité. Bélinda culpabilisait car elle ne trouvait pas la force de dire qu'elle n'aimait pas ces moments magiques comme il disait. Elle redoutait son regard noir, remplit de haine lorsqu'elle voulait parler à sa mère.
Bélinda, avait l'impression de tomber dans un gouffre tellement profond que personne n'entendait pas son appel au secours. Elle se reprochait de ne pas avoir assez de voix pour que quelqu'un l'entende.
Un jour la maîtresse de Bélinda avait dit en classe qu'il fallait être gentil avec les adultes car ils étaient des guides pour les enfants. Il savaient ce que c'était la vie.
Bélinda avait une grande confiance en sa maîtresse. Elle en vint donc à penser que peut-être cet homme avait le droit de poser ses mains sur sa poitrine à peine naissante.

Est-ce que les adultes peuvent profiter de mon innocence pour leur simple plaisir? Quel est le plus important, son désir ou ma mort?
Aujourd'hui j'ai 17 ans. Je ne pourrai jamais oublier son odeur, le bruit rauque de sa respiration sur ma peau.
Par moment je le sens encore dans mon cou. Il m'a fait rentrer dans le monde des grands trop rapidement. Il m'a détruite. Je ne pourrai jamais me reconstruire, réparer ma vie. Quel mot employer pour décrire cette envie d'oublier. Je le sais. Il n'y en a pas.
Je n'effaçai pas cette violence car elle n'est pas que physique. Mon corps va peut-être guérir mais mon esprit sera à jamais marqué, m'interdisant les préoccupations de mon âge.
Je n'ai pas de petit ami. Je ne peux pas . C'est impossible puisse qu'une simple main sur mon épaule me donne des sueurs froides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys Amer
Admin
avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Innocence perdue   Lun 21 Juil - 18:02

Ces trois textes sont... "Vibrants", je ne sais pas comment exprimer différemment mon sentiment.
sont-ils tous de toi ( rapport aux deux autres, Proust et Camu, j'ai pas tout compris ! ) ?

_________________

A visiter !
Everything...Right where it Belongs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lysamere.canalblog.com
nais



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 21/07/2008
Age : 30
Localisation : 14

MessageSujet: Re: Innocence perdue   Lun 21 Juil - 19:51

merci c'est gentil
ils sont tous de moi. Sauf la première phrase de chaque. Enfaite j'utilise comme inspiration des phrases et j'écris la suite... c'est tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niatnaë
Admin
avatar

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 25/05/2008
Age : 30

MessageSujet: Re: Innocence perdue   Lun 21 Juil - 21:11

Comme déjà dit, j'aime bien ton texte Smile

Et vas y dit le, tu peux te la péter un peu là, explique pourquoi tu l'a fait et tout ^^

Edit : Tu aurais du préciser pour les autres textes que tu ne prenais que la première phrase d'un auteur connu, car j'avais pas compris non plus Wink

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-cris-des-mots.exprimetoi.net
nais



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 21/07/2008
Age : 30
Localisation : 14

MessageSujet: Re: Innocence perdue   Lun 21 Juil - 22:19

Y a rien d'extraordinaire a raconter ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niatnaë
Admin
avatar

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 25/05/2008
Age : 30

MessageSujet: Re: Innocence perdue   Lun 21 Juil - 23:08

Genre... par exemple gagner un concours de nouvelles nan?? Razz

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-cris-des-mots.exprimetoi.net
nais



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 21/07/2008
Age : 30
Localisation : 14

MessageSujet: Re: Innocence perdue   Mar 22 Juil - 23:00

oui c'est vrai,
mais un concours ou je voulais pas participer^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Innocence perdue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Innocence perdue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Modiano, Patrick] Dans le café de la jeunesse perdue
» LES AVENTURIERS DE L'ARCHE PERDUE - INDIANA JONES
» un peu perdue
» The Lost Boys : The thirst (Generation perdue 3)
» clef perdue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les cris des mots :: Zone LITTERATURE :: Nouvelles-
Sauter vers: