Les cris des mots

Les mots s’écrivent et s’écrient dans l’univers de l’imaginaire, devenant éternels.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ^^Charlot^^

Aller en bas 
AuteurMessage
nais



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 21/07/2008
Age : 30
Localisation : 14

MessageSujet: ^^Charlot^^   Lun 21 Juil - 20:56

J'entre dans une chambre nue et vide. J'en fais le tour et découvre une échelle dont le haut sort par un grand trou. Je grimpe et là je vois...
Le ciel étoilé, sombre et obscur. Cependant je suis paisible. Cet espace est tellement grand que mon esprit s'y perd. Mon regard qui pendant un moment était envoûté par cet océan noir, nage à l'intérieur jusqu'à ce que mon esprit s'abandonne totalement. Je me mets alors à revoir des moments de ma vie, remplie de petits bonheurs mais aussi de malheurs.
Ma vie n'a pas été facile à mener. Je ne sais pas si j'ai réussi à réaliser mes rêves d'enfant. Je voulais quitter ce village marin pour devenir quelqu'un.
Comme chaque enfant je voyais ma vie en grand éclairées de paillettes et d'artifices.. Mais finalement il n'en fut rien. Je suis resté à voir partir et revenir les pêcheurs à chaque marrée
Certains ne sont jamais revenus de ces voyages qu'ils décrivaient avec une telle passion.
Je me rappelle un matin, je devais avoir quinze, seize ans à l'époque, j'allais avec mon frère aider mon père à débarquer. Quand nous sommes arrivés sur le ponton du port, nous avons compris qu'il s'était passé quelque chose. Cette nuit là, la mer avait encore emporté un de nos pécheurs. Mais cette fois, c'était mon père.
Dans ma famille on a comblé le manque chacun à sa façon. Mon frère en devenant pécheur, moi en me retirant de ce monde, qui au fond ne m'appartenait pas.
Ma mère, elle, n'a pas supporté la tragédie. Elle est partie rejoindre mon père dans l'océan tumultueux.
Toute ma vie, j'ai couru à la quête du bonheur. Mais au fond aujourd'hui je comprends que le bonheur n'est qu'un mot subjectif. Sa définition ne peut-être que la nôtre. Il est notre idéal. Je réalise que j'ai peut-être cherché à m'approprier celui des autres. Il aurait juste fallu que je vive pleinement ma vie.

Je m'aperçois alors que j'ai bougé du toit et que je me trouve maintenant, la pipe au bec, devant le lac. Il ressemble à une photographie un peu floue.
Replongeant dans mes rêveries je crois voir Charlot flottant sur le lac. Depuis quelques temps il erre dans mes songes. Je me rappelle les heures passées devant ses vieux films en noir et blanc. Pour moi c'est un personnage mythique.
Quand j'étais jeune je l'admirai tellement, je me suis imaginé sa vie comme l'idéal, fait de petits riens.
« -C'est vrai toi ta vie a été heureuse, » dis-je à voix haute à l'intention de Charlot.
« Même si tu n'étais qu'un vagabond. Tu as su prendre les choses telles qu'elles arrivées. Tu étais simple, tu vivais au jour le jour.
En disant cela je m'aperçois que ce n'est pas Charlot qui flotte dans l'eau mais mon reflet. Je compris alors que ma vie idéale je l'avais vécues à l'image de ce personnage adulé tout au long de mon existence. Une vie qui fut finalement heureuse et réussie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
^^Charlot^^
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bon anniv Charlot
» Aventures comiques de Charlot détective
» Charlot
» chaelie chaplin " charlot"
» A celle qu'on appelait "la Veuve" (Bruant)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les cris des mots :: Zone LITTERATURE :: Nouvelles-
Sauter vers: